Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

soutien de témoignage à debout la France PACA

31 Octobre 2015 , Rédigé par matthews

soutien de témoignage à debout la France PACA

Communiqué de presse du 30/10/2015

Ancien secrétaire départemental des bouches du Rhône et secrétaire national (lettre démission) du Mouvement Républicain et Citoyen de Jean Pierre Chevènement, je réponds aujourd’hui positivement à l’ouverture faite M Noel Chuisano, tête de liste en PACA pour Debout la France. Je participerai à la liste de Debout la France de Nicolas Dupont Aignan pour apporter un soutien de témoignage, pour montrer qu’il est possible aujourd’hui de rapprocher les républicains des 2 rives, gauche et droite, pour faire barrage aux libéraux que sont LR, le PS et aussi le parti du sans espoir qu’est le FN.

Nous sommes rassemblés pour affirmer des principes de la République, défendre ses valeurs, ses mœurs et dire que ce n’est pas négociable. Nous sommes des gens de gauche et de droite, nous sommes des gens responsables, exigeants, nous ne pratiquons pas le déni de réalité. C’est le seul moyen de rendre l’espérance au peuple français et de démontrer notre capacité à nous conduire en républicain, à fabriquer du commun et de placer l’idée que nous faisons de l’intérêt général au-dessus des intérêts particuliers.

Participer à une campagne électorale c’est aussi avoir un regard critique sur le bilan et le programme des adversaires et reconnaitre s’il le faut qu’il y a de bonnes propositions.

Je pourrais évoquer le cas de la villa méditerranée comme l’ont fait l’UMP et le FN mais finalement, cela n’a que peu d’importance en comparaison de la prise de position récente de M. Castaner au sujet de son soutien indéfectible à la charte européenne des langues régionales. Soyons clairs, l’apprentissage des langues régionales n’est pas dangereux, et puis cela fait partie de la culture de chacun. Mais c’est la volonté de co-officialiser ces langues avec la langue nationale, le français, qui est dangereuse. Co-officialiser plus de 70 idiomes sur notre territoire c’est vouloir fragmenter la République et la Nation française. Ce régionalisme sert les marchés financiers toujours plus désireux de diminuer la puissance des états. Le régionalisme c’est le déclinisme.

On ne peut pas avoir une vision de la région hors du sol de la France. Je dirais à M. Castaner, qui a été le rapporteur de la loi macron, d’être en cohérence :

- On ne peut pas être de gauche et libéral

- On ne peut pas être républicain allié au Mouvement Républicain et Citoyen et pour la défense de la charte européenne des langues régionales

- On ne peut pas être Ecologiste sans écologie

- On ne peut pas être Européen et européiste

Nous sommes dans un carrefour des complexités politiques, et pour comprendre pourquoi les électeurs ne veulent plus aller voter il faut aussi aller voir ce que propose LR, avec sa tête de liste M. Estrosi.

Sur le site Estrosi 2015, vous pourrez découvrir que concernant les transports, il veut soutenir l’ouverture à la concurrence de la SNCF. Traduisons que c’est tout simplement soutenir la libéralisation du transport ferroviaire. Pourtant, le modèle anglais totalement ouvert à la concurrence a bien montré que la ponctualité des trains et la qualité du service rendu aux usagers ont été détériorées. La potion libérale serait ici le pire des remèdes.

Concernant l’écologie, M Estrosi veut « inventer une écologie qui parle aux hommes et non aux arbres ». Il devrait plutôt proposer une écologie qui plante des arbres. Il n’y a rien à inventer comme c’est prétendu, il faut juste comprendre la nature et ses équilibres pour faire face au réchauffement climatique et considérer que nous sommes entrés dans une nouvelle ère géologique, l’Anthropocène où l’homme doit reconnaitre sa responsabilité. Les enjeux écologiques ne sont pas locaux, ils sont globaux. Où il faut sortir les biens communs du système ultra-libéral marchand. Cela concerne : l’eau, les terres agricoles, les semences, l’air (avec le marché du CO2). Où il faut financer prioritairement la recherche fondamentale publique et ses acteurs, dans tous les domaines, physique, chimie, biologie, médecine, sciences humaines car c’est là que seront trouvées les solutions qui nous permettront de vivre mieux demain.

Pour finir, je dirai deux mots sur le FN, je n’en dirai pas plus car on en dit déjà trop tout en oubliant parfois ses origines historiques. J’ai entendu mercredi sur une chaine radio, Mme Marion Maréchal Le Pen s’exprimer au sujet de sa vision de l’ouverture de la région vers les pays de la méditerranée et du Maghreb. Sa seule vision se cantonne à considérer ces pays comme une zone d’exportation de produits français, cette vision est purement libérale. Elle occulte complètement que l’Euro-méditerranée pourrait être bâtie sur des coopérations où les peuples s’entraident dans le respect de chacun, cela pourrait être l’anti-modèle de ce qui a été construit en Europe. Cela en dit beaucoup sur la non vision à long terme de ce parti.

Aujourd’hui, nous sommes en capacité de tracer collectivement une perspective qui permettra à notre région et à notre pays de muter et de se redresser. Les circonstances exceptionnelles que traverse la France font que nous devons rassembler les républicains, les patriotes, les humanistes, les progressistes, les gaullistes historiquement de droite comme de gauche. Alors Rassemblons-nous et soyons tous ensemble les citoyens d’une République moderne.

Cédric Matthews

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article